Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'amour au temps du numérique

Publié le par David

Ce documentaire en deux volets est réalisé au Québec auprès de jeunes adultes à la recherche de leur douce moitié. Un moyen pour y parvenir : les réseaux sociaux et applications smartphone. Il est loin le temps de nos grand-parents et de nos parents qui s'apprivoisaient dans les bals populaires. Ce temps est révolu, internet est arrivé ! Les possibilités de rencontres sont aujourd'hui vertigineuse. Un documentaire choc, sans pudeur ni morale faisant l'apologie de la drague au moyen de son ordinateur et de notre téléphone cellulaire. On est branché, connecté, réseauté, socialisé comme jamais. On consomme l'amour au temps du numérique...

Avant, on s'aimait tout en rêvant de sexe... Aujourd'hui, nous avons du sexe et nous rêvons d'amour !

Je relève et souligne plusieurs propos et interrogations... Est-ce que nos grands-parents, nos parents étaient plus heureux à une époque où le fait d'être en marge (divorce, homosexualité, bisexualité) pénalisait l'individu ? Pour éviter toute sorte d'ostracisme, on restait ensemble à tout prix ! Au Québec, la religion catholique avait une  grande influence. En France, la religion était a minima. Or la culture judéo-chrétienne restait très présente. Le choix des partenaires potentiels était moindre. Le nombre d'infidélités est grandissant. Au sein d'un couple, la sexualité, le désire diffère selon différents facteurs et tout particulièrement au gré de la durée d'une relation. Naguère, l'épanouissement sexuelle était loin d'être notre préoccupation. Avec l'avancée du féministe et l'évolution de la société occidentale, nous sommes plus au fait de nos besoins sexuels. Nous vivons dans une société de consommation et le sexe n'y échappe pas. Sur les ondes, un psychologue et écrivain québécois mentionnait que plus d'une relation sur deux avortait. 75% de l'autre moitié étaient résignés alors que les moins de 25% restant sont épanouis. Où vous situez-vous ?

À croire qu'une relation à long terme épanouissante à tout niveau reste utopique...

 

 

Commenter cet article