Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La famille, l'amour et l'argent

Publié le par David 大卫 Li

La famille, l'amour et l'argent

La famille est plus spontanément associée à l’amour et aux enfants qu’à l’argent. Pourtant, les aspects financiers de la vie conjugale et de la prise en charge des enfants et des proches dépendants font régulièrement l’objet de débats publics en lien avec les programmes et politiques d’aide à la famille (coûts des services de garde, congés parentaux, pensions alimentaires, etc.). De plus, dans les familles d’aujourd’hui, l’enjeu de la conciliation des intérêts individuels et des impératifs de cohésion du groupe met bien en évidence l’impact que peuvent avoir les questions d’argent sur la dynamique des relations entre apparentés. Ainsi, la gestion de l’argent au sein des couples s’inscrit dans une tension entre, d’un côté, l’aspiration des conjoints à l’épanouissement affectif dans le cadre d’une union égalitaire et solidaire et, de l’autre, la valorisation de l’activité professionnelle de chacun, de son autonomie et de sa réussite personnelle. Instrument de contrôle ou de libération, l’argent peut permettre l’autonomie ou au contraire sceller un lien ; il peut aussi prendre valeur de référent identitaire (argent de famille, héritage) pour les générations qui se succèdent, ou servir de repoussoir à certains de leurs membres dans un contexte familial difficile (l’argent sale).

La famille, l'amour et l'argent. Hélène Belleau, sociologue et Françoise-Romaine Ouellette, anthropologue (2005).

 

Dans cet article, les auteurs constatent que l'argent est souvent une source de conflits, tant dans les relations entre conjoints et entre parents et enfants qu'au sein d'une fratrie. Aussi, plusieurs ont noté des distinctions importantes dans la manière de gérer l'argent selon le statut matrimoniale et le mode de vie (union de fait, mariage, famille recomposée, etc.). L'argent est également un moyen de pression ou de manipulation lorsque un parent divorcé refuse de verser la pension alimentaire à l'autre parent ou le fait de pénaliser intentionnellement un de ses enfants (moins méritant, réfractaire, etc.) lors de la succession et ainsi favoriser les enfants préférés ou à juste titre, plus congruent, plus studieux à l'effort, etc.

L’argent, au travers de sa circulation mais aussi des conflits qu’il engendre, assigne à chacun sa place dans la famille comme plus largement dans la société. Afin d’éviter les tensions entre proches, les familles parlent généralement très peu d’argent. Elles cherchent à tenir les logiques comptables à distance de la sphère domestique. Dans leurs articles respectifs, Déchaux et Martial notent l’effort investi par chacun pour limiter les motifs d’échanges monétaires et donc l’émergence ou la mise à nu des conflits intrafamiliaux. Déchaux pointe à juste titre le « désintéressement de façade » qui « ne coïncide pas avec la réalité vécue » entre germains et entre parents et enfants. Les inégalités, si elles ne font pas l’objet de négociations ou de discussions, sont néanmoins ressenties et exprimées comme telles dans les entretiens recueillis au cours des recherches. Dans toutes ces relations, les questions d’argent conduisent à des évaluations croisées qui sont le plus souvent associées au jugement moral des uns et des autres.

En tant que clinicien, je confirme que l'argent et la sexualité sont très souvent impliqués à plus ou moins long terme au sein de nombreux conflits de couples. Ces deux motifs sont régulièrement des raisons qui motivent certains patients à venir me consulter. En effet, dans nos sociétés occidentales, le citoyen tergiverse entre son besoin d'individualité, d'ambition personnelle et professionnelle avec ses projets dans la sphère domestique qui sont à l'opposé des valeurs individuelles. Il y a donc une dichotomie non négligeable à la construction d'un couple sans vagues, sans houle, sans heurts.

J'aborderai prochainement un article sur la sexualité et le couple homosexuel car comme vous le savez peut-être, la sexualité est un sujet qui me passionne et j'aime parler franchement ! Je vous relaterai quelques récits issus de consultations passées et je ne manquerai pas de souligner plusieurs articles scientifiques récents sur le sujet, ainsi que mon analyse, élément important dans l'élaboration de mon thème de recherche sur la fragilité relationnelle au sein du couple gai.