Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PEF6001 Séminaire interdisciplinaire thématique en études familiales I - Volet 3 et 4

Publié le par David 大卫 Li

 PEF6001	Séminaire interdisciplinaire thématique en études familiales I - Volet 3 et 4

 

Au troisième cycle, on apprend à être des libres penseurs, à se positionner ! 

_______________

 

Effectivement, le but de notre démarche aux études de troisième cycle est bel et bien d'aiguiser et d'affiner sa pensée critique, de ne surtout pas prendre tout pour acquis et ne pas considérer ce tout, comme paroles d'évangiles. Nous commençons à être des vétérans des bancs d'écoles et nous sommes familiers avec les livres et les études qualitatives tout autant que qualitatifs. Nous maîtrisons certains concepts et pouvons jongler avec ces derniers sans perdre de vue plusieurs pratiques novatrices.

L'exercice périlleux d'aujourd'hui était celui de lire plusieurs statistiques et ainsi de les évaluer. Ils étaient nécessaire de souligner leur pertinence et ainsi par qui ces ratios ont été comptabilisées et pour qui ? Dans quel but ?

Dans le volet 4, la prouesse est celle de relever un extrait d'un écrit scientifique suggéré par la professeure. Nous devions en faire une synthèse, être en accord ou en désaccord et expliquer pourquoi ? Le tout devait être cohérent, clair, argumenté par plusieurs références, pertinent dans notre cheminement professionnel et académique au sein du doctorat ou du programme court de troisième cycle.

En ce qui me concerne, j'ai abordé deux défis. Le premier est d'avoir la capacité à négocier avec le doute dans une posture d'expert incarné ou en devenir et de se garder de tomber dans un totalitarisme intellectuel. Le second est d'avoir une parole pertinente au sein de notre intervention auprès de la famille ou de toute autre entité clinique. C'est non seulement vrai auprès de ma démarche de clinicien mais c'est aussi important au sein d'une équipe, une équipe multidisciplinaire dans le lequel le langage sera commun et ne dévalorisera pas ses confrères issus de disciplines et cursus collégiales ou universitaires différents. On se doit donc de respecter la légitimité de chacun !

C'est pourtant avec une infinie humilité, une saine curiosité et une absence d’arrogance qu’un professionnel devrait approcher une famille et les personnes qui la composent (Lacharité et Gagnier, 2009).