Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le trouble hypersexuel

Publié le par David 大卫 Li-Orlowski

Le trouble hypersexuel

Aujourd'hui jeudi 10 juin 2021, j'étais en formation en compagnie de 6 jeunes femmes sexologues, dont deux sexologues-stagiaires, pour l'occasion, une sexologue enseignante et un psychologue clinicien. Ces derniers pratiquent au sixième étage de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), aussi anciennement communément nommer par l'Hôpital Robert Giffard. Parallèlement, elles exercent aussi en bureau privé et au sein d'organismes communautaires. La directrice du Centre EX-EQUO, un animateur de groupe en violence conjugale et familiale ainsi qu'en délinquance sexuelle de Lévis et moi étions présents en tant que thérapeute, nous sommes tous titulaire d'une maîtrise et plus ou en voie de l'obtenir. Le but de cette réunion informative est celui d'être davantage outillé dans l'éventuelle ouverture prochaine d'un groupe au prise avec un trouble hypersexuel et délinquance sexuelle (judiciarisés) que je co-animerai en compagnie d'une sexologue clinicienne. 

À l'ordre du jour : le trouble hypersexuel

Le psychologue accompagné de la sexologue étaient donc là pour décrire ce trouble, ses concomitances, et répondre à toutes nos interrogations. Dès le départ, ils ont nuancé le trouble obsessif-compulsif (TOC), le trouble de personnalité obsessive-compulsive (POC) avec le trouble hypersexuel. Ils ont aussi fait la distinction entre avoir une forte libido (plusieurs personnes vont << se cacher >> ou s'identifier derrière ce vocable, cette caractéristique, alors qu'ils ont définitivement un trouble hypersexuel) et le trouble hypersexuel. Ce sont deux états de fait très différent et le second relève de la psychopathologie. Bien évidement, dans ce genre de réunion, la langue de bois est proscrite ! On parle des vraies choses... Pour l'anecdote, j'ai relevé plusieurs mots qui décrit l'air ambiant de ce cours visé : masturbation, 6, 7 fois dans la journée, courgette zucchini, courgette butternut, s'insérer à répétition des stylos dans le vagin, pornographie juvénile (PJ), escortes, travailleuses du sexe, pornographie, sites et applications de rencontres, saunas, ITSS, SIDA, Cialis, Viagra, addiction(s), dépendance(s), zoophilie, alcool, drogues, insensibilisation, glissement, dépression, manque de confiance en soi, dévalorisation etc.

J'élaborerai donc ce concept dans les prochaines lignes au cours des prochaines semaines...

 

À suivre...

Le trouble hypersexuel