Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du Panama. Missive à nos Amis-es...

Publié le par David

Du Panama. Missive à nos Amis-es...
Du Panama. Missive à nos Amis-es...Du Panama. Missive à nos Amis-es...
Du Panama. Missive à nos Amis-es...Du Panama. Missive à nos Amis-es...

Bonjour,

Je vous écris pour vous compter deux anecdotes de voyage...

Figurez-vous que nous sommes au même hôtel que l'ex narco-dictateur du Panama Manuel Noriega... qui vient juste de sortir de " maison de transition " après avoir purgé sa peine de quelques années. Hier soir, nous étions attablés au restaurant italien de l'hôtel avec d'autres convives, tous plus différents les uns que les autres. Il y avait un homme qui semblait fort affable, affublé d'un large chapeau à larges rebords... Il nous reluquait du coin de l'œil en semblant se demander d'où on provenait. Il semblait fort distingué mais il avait le défaut de fumer un cigare qui empestait et polluait notre air ! On est en Amérique Centrale, alors, on doit s'adapter... Céline n'aurait certainement pas apprécié ces effluves polluantes toxiques pour nos poumons !
Eh bien ! La serveuse qui baragouine un peu d'anglais nous apprend qu'il s'agit de cet homme, i.e. Manuel Noriega... Surprise totale pour nous... Au même moment, je le regarde et il me fait un large sourire avec quelques dents en or... Il fut un temps où c'était la mode... Se retrouver assis à la même table que ce bandit matamore ! David, homme tourné vers l'Autre, en avait des hauts le cœur (ceci augmenté par la forte odeur du cigare !).
Le souper s'est quand même bien déroulé... Je ne comprenais rien à ce qu'il disait, mais il riait, il riait... il riait... d'un air un peu niais. La table s'est peu à peu vidée de son monde et après avoir copieusement mangé et avidement bu, l'ex-président Noriega s'est levé en titubant un peu et nous a gracié d'un sourire doré (on voyait toutes ces dents en or... je n'en revenais pas !).

La nuit suivante fut particulièrement et également chargée de moments forts... Mon ami David s'est fait réveillé par une série de voix fortes qui discutaient pas mal fort dans le passage... David a une suite qui donne sur la mer et il a remarqué qu'il semblait y avoir des " gens de la haute " tout près de sa suite... (cela aurait plu à mon ami Martial). Toute une tripotée de serveurs et de domestiques bien gantés qui se succédaient les uns après les autres en smoking, avec des cellulaires, des écouteurs aux oreilles... (agents de sécurité ???) et ce, de jour comme de soir... Mais maintenant, c'est la NUIT... que cela se déroulait...
David se lève, regarde par le judas de la porte, et il voit une pile de valises amoncelées devant sa porte... Il entrouve doucement, lentement, subrepticement avec une prudence calculée la porte de sa chambre en se demandant ce qui se passait... Il voit une pile de valises de luxe... Louis Vuitton, Prada, Gucci et autres marques inabordables (David connaît cela, c'est un français...). Il n'a pas le temps de refermer sa porte, qu'un agent de sécurité lui demande poliment mais fermement de bien vouloir rentrer dans sa suite... David recule, mais laisse sa porte entrouverte pour observer la suite des événements qui s'opéreront par la suite... Quelques secondes plus tard, il voit un homme se faire traîner en dehors de sa suite... Il s'agit d'un homme avec la peau foncée tout de blanc vêtu... Il parle et crie en français qu'il va appeler ses avocats, qu'il est un homme important, que cela ne se passera point comme cela et patati et patata... Il brandit même un document dans les airs en disant que c'est un passeport diplomatique international et que les lois existent pour être respectées, qu'on n'a pas le droit de le traiter de la sorte... etc... David n'en revient tout simplement pas.. Il croit reconnaître le Docteur Arthur Porter... Il sort de sa suite, malgré les avertissements du gardien de sécurité qui ne semble pas bien malin, du haut de ses cinq pieds... et il lance à l'homme : " Êtes-vous le Dr Porter ? "... David avait fait le lien suite à l'envoi de mon amie Gilberte d'un article qui expliquait l'extradition du Dr. Porter du Panama vers le Canada... Et oui ! C'était bien lui !!! Il se trouvait au Panama et DANS NOTRE HÔTEL !!! On se souvient que le Dr. Porter avait fait l'objet d'un litige au Canada... En effet, cet homme avait détourné des millions de dollars en sa faveur... lors du projet du CUSM de Montréal... Sa conjointe avait été arrêtée et mise en prsison au Canada... David a vu que les employés aidés des agents de sécurité ont balancé les valises de luxe par-dessus les parapets-rambardes et que la police de l'immigration (la intelligencia policia effectiva) embarquait le tout dans un tohu-bohu presqu'assourdissant dans un fourgon noir sans fenêtres et qu'on obligea le Dr. Porter à " monter " dans le dit véhicule, d'une manière manu-militari dont on détient les secrets en Amérique Centrale... OUF ! Le Dr. Porter est parti sans demander son reste... Je ne sais pas s'il a demandé un remboursement !!!, Ah ! Ha !

Il ne nous manquait maintenant plus que la visite de Lise Thibault à notre hôtel et la triade trilogique triptyque serait complète !

C'est le lendemain matin, accoudé au bar de l'hôtel que je vous ai inventé tout ce scénario... car en vacances le temps semble arrêté et porte à l'imagination... surtout depuis que je suis devenu " accro " à ma tablette ! Je vous ai inventé ces deux histoires, chers amis internautes... J'espère qu'elle aura su vous distraire de l'hiver québécois et que vous aurez " imaginé " ces personnages en notre compagnie !

Merci de votre sourire et ne m'en veuillez pas trop, chers amis ! Si vous m'en voulez, vous avez du temps pour me pardonner d'ici mon retour (message à mon amie Céline... c'est comme notre histoire de perroquet à la Barbade... tu t'en souviens ??? " My bird! My bird! "...), mais ça c'est une autre histoire !

Et je signe incognito... Cayetano Joaquim xx

Du Panama. Missive à nos Amis-es...

Commenter cet article